Skip to main content
SearchLoginLogin or Signup

Suicidal Fragility of Young Offenders. Phenomenological Interpretative Analysis of Custody Experience

Published onJan 01, 2020
Suicidal Fragility of Young Offenders. Phenomenological Interpretative Analysis of Custody Experience
key-enterThis Pub is a Version of
Fragilité suicidaire des jeunes délinquants. Analyse interprétative phénoménologique de l’expérience en mise sous garde
Fragilité suicidaire des jeunes délinquants. Analyse interprétative phénoménologique de l’expérience en mise sous garde
Description

Au Québec, environ 430 jeunes par année reçoivent une peine comportant une mise sous garde en centre de réadaptation sous la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents. Bien qu’elle soit une mesure visant la sécurité du jeune contrevenant et celle de la société, elle est décrite dans la littérature comme étant un facteur de risque du suicide. Malheureusement, les raisons qui font de la mise sous garde une expérience difficile pour les adolescents contrevenants restent inexplorées. La présente recherche est de nature qualitative et s’inscrit dans une approche phénoménologique. L’objectif est d’explorer les représentations personnelles des jeunes contrevenants, leurs expériences rapportées, perceptions et émotions concernant le temps passé en mise sous garde. La parole est donnée à dix jeunes contrevenants, à l’aide d’entretiens semi-structurés. Les résultats de l’analyse interprétative phénoménologique soulèvent que la majorité des participants vit une expérience négative en centre de réadaptation, rapportant avoir vécu des émotions difficiles. C’est surtout le fait de vivre avec des éducateurs, de vivre avec d’autres jeunes, de devoir se soumettre à des règles strictes et d’être coupé du monde qui crée de la détresse chez les jeunes. Les implications pour la recherche et l’intervention sont discutées.

 

Comments
0
comment
No comments here
Why not start the discussion?